Rechercher
  • Michel-Marie Barakat

Jésus!

Mis à jour : 16 mars 2019

Pourquoi le nom de Jésus est-il si différent des autres ? Pourquoi est-il dit qu’il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés (Ac 4,12) ? Certains ont été tenté d’attribuer un pouvoir magique au nom de Jésus, il suffirait de l’invoquer pour obtenir un miracle, pour être sauvés.

Oui c’est vrai, mais le miracle obtenu n’est pas celui qu’on demandait. Le salut accordé n’est pas celui auquel on pensait.

Car le pouvoir du nom de Jésus, n’est pas dans le nom, il est dans la présence.

Le plus grand miracle qu’accomplit le nom de Jésus est la réponse : Il suffit qu’on l’invoque et il est là.

Il n’y a en effet sous le ciel aucun autre nom par lequel nous devons être sauvés.

Sauvés de tous ces appels que nous avons lancés, sans réponse restés.

Leur silence face à nos cris est la plus grande blessure infligée à nos cœurs.

Nous nous sommes tous endurcis car on ne nous a pas répondu.

Face à leur mutisme on a fait taire notre cœur.

Et Jésus vient nous sauver de cette mort du cœur, de ce cœur qui n’ose plus crier, qui n’ose plus dire qu’il est fatigué, qui doit prétendre toujours bien aller. Car beaucoup, beaucoup, raccrochent quand le ton de notre voix est un peu déprimé.

Y a-t-il encore quelqu’un pour nous écouter nous lamenter ? Y a-t-il encore quelqu’un qui nous supporte fragiles et blessés ? On s’est habitué à dire « ça va » car c’est la seule réponse acceptée.

Mais Lui, il est différent. Il nous regarde dans le coeur et nous dit « comment tu vas ? » et sa demande fait jaillir les paroles de nos cœurs, abondantes comme les larmes de nos yeux. Ça faisait tellement longtemps que personne ne s’intéressait plus à nos cœurs.

Alors ce cœur qui a appris à se taire, commence de nouveau à crier. Un nom nouveau : « Jésus » !

Un nom devant lequel il n’a pas peur d’être insistant, devant lequel il n’a pas peur d’être envahissant, d’être dépendant, d’être finalement un petit enfant. Ni fort, ni brillant, ni séduisant.

Ce nom différent de tous les noms, le seul toujours présent.

Depuis que le cœur cri Jésus, il est plus préoccupé à répondre aux hommes qu’à les appeler, pour leur apprendre vers qui crier. Tant que le cœur ne sait crier Jésus, il restera déçu, déçu de tous ceux qui ne lui ont pas répondu.


1 vue0 commentaire

©2019 by Abouna. Proudly created with Wix.com