Rechercher
  • Michel-Marie Barakat

Enseigner la vérité

"En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter. Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière." (Jn 16, 12-13)


La vérité ne peut être racontée. Personne ne peut la transmettre. Personne ne peut l’enseigner.

Et dire que certains veulent l’imposer !

Jésus, la vérité même, n’envahi pas l’intimité de la conscience : « J’ai encore beaucoup à vous dire »… et cependant il ne le dit pas ! (Jn 16, 12)

C’est tout l’art de la prédication de l’Evangile qui nous est enseigné dans ce verset : celui qui parle n’est pas concentré sur la vérité qu’il veut transmettre mais sur la capacité de celui qui l’entend de l’accueillir.

Nous, nous avons souvent voulu tout dire, tout de suite, obnubilés que nous étions par la vérité, absolument non intéressés par le chemin personnel de celui qui essayait de nous écouter.

Notre prédication est stérile car elle ne prend pas en considération ce que la conscience peut absorbée. Notre prédication est présomptueuse car elle aspire à tout enseigner, alors que c’est seulement l’Esprit Saint qui « guide dans la vérité toute entière » (Jn 16,13).

Notre point de départ ne peut être la Vérité, il faut au contraire partir de la personne. C’est à nous de la comprendre, bien avant d’exiger qu’elle nous comprenne. C’est à nous de savoir où elle se trouve dans son chemin, avant de lui proposer le Chemin. C’est à nous d’appréhender son histoire avant de l’intégrer dans notre Histoire.

Le respect de la conscience, du chemin, de l’histoire de chaque personne est le premier devoir de celui qui veut parler de la Vérité, de celui qui veut proposer le Chemin, de celui qui veut raconter l’Histoire.

Mais surtout, l’annonceur de la Bonne Nouvelle doit se revêtir d’une profonde humilité, car c’est seulement l’Esprit Saint qui conduit à la Vérité qui jailli du cœur même de la personne. Oui, la foi nait de ce qu’on entend dire (Rm 10,17) mais ce que l’on dit n’est jamais suffisant pour faire naitre la foi sans l’aide de l’Esprit Saint.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout